Labastide Saint Pierre
BP N°7
Place de l Hôtel de Ville
82370 Labastide St Pierre
Tél. +33(0)5 63 30 50 27

Accueil /Patrimoine / Histoire de la Commune


Blason de la commune de Labastide St Pierre

Connaître Labastide Saint Pierre

Historique de Labastide Saint Pierre

A douze kilomètres au sud de Montauban, sur la rive gauche du Tarn, à deux cents mètres de la rivière aux eaux vert pâle, dans la riante et fertile plaine arrosée par ce cours d’eau navigable, à la base du dernier et bas plateau qui, partant des Pyrénées, vient, en ondulations successives et décroissantes, mourir en cet endroit, est bâti le bourg de Labastide, appelé ville par son fondateur, Alphonse de Poitiers, en 1272.

Le roi de France donna la majeure partie de Labastide en 1317 à Pierre de Galard grand maître des arbalétriers de France. Les propriétaires se succédèrent : 1336, Maréchal de Boucicout, 1344, Montlezun seigneur de Moulis, 1377, Guillemy seigneur de Lamothe, Bertrand de Terride seigneur de Corbarieu. En 1413, le Baron de Terride maria sa nièce Marie d’Angilbaud avec Arnaud de Vignes, Marquis de Puylaroque, qui reçurent en dot la moitié du fief de Labastide Saint Pierre.

Au milieu du XVème siècle il y avait plusieurs co-seigneurs qui se partageaient Labastide Saint Pierre : Le Marquis de Puylaroque, Jean de Montlezun, Jean de Lescure seigneur de Fontanas. En 1520, le Marquis de Puylaroque fut le seul bénéficiaire de Labastide Saint Pierre.

Labastide Saint Pierre devrait s’appeler Saint Pierre Labastide, car le village de Saint Pierre a précédé la création de Labastide. Ce village, entièrement rasé par les protestants montalbanais, le 27 mars 1592, était situé au lieudit LASPLACES, à cent mètres au sud du cimetière qui, certainement, existait depuis l’implantation de cette agglomération, à l’époque gallo-romaine, ou même peut-être avant.

 

De l’affrontement entre catholiques et protestants ci-dessus mentionné, il reste la dénomination d’un lieudit MORTURE (Champs des morts) au nord du Lieudit  Coural, où furent ensevelies près de 200 victimes.

Labastide et son château qui s’élevait en bordure de la rive gauche du Tarn, comme Saint Pierre eut à souffrir des guerres de religion, notamment le 12 août 1622, qui vit sa « ruine complète ».

Avant 1870, une dizaine de maisons seulement constituaient Labastide Saint Pierre, en 1875 le village a commencé de se transformer à son avantage, 48 maisons ont été faites à neuf.

 

Le Blason de la commune de Labastide Saint Pierre

 

Labastide Saint Pierre a le privilège de posséder un blason par "ordonnance rendue le 20ème du mois de décembre de l'an 1703 par Messieurs les commissaires Généraux du conseil députés sur le fait des armoires. Celle de: La Communauté des Habitants du Lieu de Labastide Saint Pierre".

 

Ses armoires ont été enregistrées à l'Armorial Général de France dans le registre "cotté" Toulouse-Montauban  (1,749). On peut ainsi les décrire en langage héraldique: D'or à deux pointes de gueules posées en chevron.

 

Les armoiries de Labastide Saint Pierre ont été enregistrées et délivrées par Charles d'HOZIER Conseiller du roi Louis XIV, Garde de l'Armorial Général.

Infos pratiques

12 kms de Montauban
48 kms de Toulouse
70 kms d’Auch
200 kms de Pyrénées
200 kms de la mer Méditerranée
200 kms de l’océan atlantique

Région : VITICOLE (A. O. C. Frontonnais) et FRUITIERE

 

La commune de Labastide St Pierre fait partie de la COMMUNAUTE DES COMMUNES DU TERROIR DE GRISOLLES ET VILLEBRUMIER (C.C.T.G.V.)

Compétences :

- Aménagement de l’espace

- Développement économique

- Promotion et valorisation de l’environnement

- Politique du logement

- Voirie

- Affaires sociales

- Ecole, sport, culture


Localisation
Entre la RN20 et l’autoroute A62, à 1 km de l’échangeur de Montauban, visible de l’autoroute, à 20 minutes de l’aéroport de Toulouse Blagnac.

Surface totale de 12 ha dont surface cessible 10 ha.
Equipements : eau potable, assainissement, électricité B. T. et M. T., téléphone.

A 12 kms de la Préfecture du département, Montauban, proche de la capitale régionale, Toulouse, à quelques minutes de l’échangeur de l’autoroute A 62, sa situation géographique est privilégiée, offrant tous les services publics (poste, perception, recette des impôts, écoles, collège, banques, crèche, halte-garderie, centre aéré, portage des repas à domicile etc...) avec ses nombreux commerçants, artisans, professionnels de santé, riche de nombreuses associations toutes aussi dynamiques.